Ce que nous avons accompli au cours des cinq dernières années – Dr Joe Dispenza

Ce que nous avons accompli au cours des cinq dernières années – Dr Joe Dispenza

Ce que nous avons accompli au cours des cinq dernières années

Article du Dr Joe Dispenza

En septembre, a eu lieu notre 19e et dernier atelier avancé, marquant ainsi la fin de presque cinq années d’essais scientifiques. Sur les plus de 700 participants présents à Indian Wells Resort à Palm Springs, en Californie, 82% étaient débutants. Le groupe était emballé, enthousiaste, prêt à tout et cohérent. L’énergie que nous avons enregistrée dans la salle a battu tous les records par rapport aux mesures prises lors des ateliers précédents. En outre, selon nos mesures par capteur Sputnik, la méditation de ce groupe particulier pour activer la glande pinéale s’est avérée meilleure que jamais.

Comme à l’accoutumée, nous avons relié divers participants bénévoles s’intéressant aux progrès de la science à des moniteurs fréquence du rythme cardiaque pour mesurer leur cohérence cardiaque. Nous avons également mesuré l’énergie autour du corps des gens avant et après l’événement par le biais de mesures faites à l’aide d’une caméra GVD. L’un des aspects les plus extraordinaire de cet atelier est l’ampleur du décuplement énergétique dans la salle après chaque méditation, phénomène unique car généralement l’énergie de groupe connaît des creux à divers stades tout au long des quatre jours. À la fin de chaque journée, nous avons montré à nos participants comment l’énergie qu’ils apportaient au champ continuait de croître, énergie alors disponible pour guérir les corps, créer des avenirs et des expériences mystiques.

Le dernier jour de cet atelier, nous avons enregistré nos mesures les plus élevées. Le précédent record avait été relevé à Bonn, en Allemagne, où le groupe était constitué de 1550 personnes. Le simple fait d’avoir enregistré davantage d’énergie dans la salle à la fin de l’atelier à Indian Wells qu’à Bonn, en Allemagne, est à lui-seul fascinant car il signifie que l’énergie qui régnant dans cette salleétait supérieure avec moins de la moitié de participants. C’est à dire qu’avec deux fois moins de matière, nous avons créé deux fois plus d’énergie, autrement dit : la moitié des particules pour deux fois l’intensité de la fonction ondulatoire. On voit bien ici que ces personnes étaient reliées entre elles et dégageaient de l’énergie et y contribuaient sur le terrain. De plus, l’énergie dans la salle a continué à augmenter lorsque nos participants ont continué à méditer en marchant en s’éloignant considérablement de la salle. Alors qu’ils se déplaçaient comme version d’eux-mêmes projetées dans l’avenir vers un autre endroit, pendant les deux journées de pratique de la méditation en marchant, l’énergie dans la salle a passé la barre de ce qui avait été enregistré lors de notre première méditation lors de cet atelier. Réfléchissez-y un un instant. Ceci suggère que, lorsque nos participants s’éloignaient d’une certaine distance de la salle, l’endroit où ils se trouvaient la veille s’en trouvait affecté. Serait-il donc possible que ce qu’ils faisaient ait affecté le lieu où ils se trouvaient (le passé), où ils se trouvent (le présent), et où ils se trouveront (l’avenir)? On est donc en droit de penser, que lorsque notre énergie change, tous les aspects de notre vie change aussi.

Ensemble, nous avons écrit une page de l’histoire de la science

Lorsque nous avons commencé notre atelier avancé en 2013, notre souhait était de mesurer quantitativement la transformation. Nous l’avons fait en effectuant des études sur le cerveau antérieures et postérieures à l’atelier pour déterminer si, après quatre jours de formation, nous pouvions mesurer objectivement que des changements se produisaient non seulement dans l’esprit d’une personne, mais aussi dans son cerveau. Nous avons également cherché à mesurer les niveaux de cohérence (dans le cerveau et dans le cœur), la façon dont certaines zones cérébrales communiquent entre elles et ce qui se passe au cours du processus méditatif lorsque les gens se surpassent et se connectent réellement au champ unifié. Nous avons mesuré l’énergie de chaque participant à l’atelier à son arrivée et à son départ. Nous avons pu enregistrer, mesurer et démontrer comment une personne pouvait influencer ses propres centres énergétiques en touchant au système nerveux autonome. Enfin, par le passé, avant que nous ne commencions à prendre des mesures, on disait souvent que l’énergie dans la salle était incroyablement intense, nous avons donc voulu voir si cela était vrai. Il s’avère que oui.

Nous souhaitions également notamment explorer si une personne pouvait maintenir cette cohérence cardiaquesur la durée. Nos participants pourraient-ils réguler certains états intérieurs indépendamment des conditions de leur environnement et en faire ainsi une compétence? Nous voulions également mesurer les changements génétiques, les neurotransmetteurs, l’expression des protéines (à la suite de changements génétiques) et les changements hormonaux.

Je suis heureux de pouvoir dire qu’ayant fait tout cela, nous avons obtenu des résultats supérieurs à tout ce que nous avions pu escompter. Nous avons donc écrit une page de l’histoire de la science, dont les résultats sont publiés dans mon nouvel ouvrage : Devenir super-conscient : Transformer sa vie et accéder à l’extra-ordinaire, qui est sorti en janvier 2018. Quand nous avons commencé à mesurer, je n’ai jamais pensé pouvoir constater le genre de mesures que nous avons prises, mesures qui sont si profondément en dehors du naturel et normal, mais aussi mesures qui prouvent que nous avons chacun la capacité d’être super-conscient.

Le passage de 2017 à 2018 marque la fin d’un cycle et le début d’un nouveau. Nous continuerons certes à prendre des mesures scientifiques, mais le format de nos ateliers se dérouleront désormais sous forme de retraites d’une semaine. Pourquoi? Parce qu’au bout de quelques jours, quand les gens commencent tout juste à faire une percée, ils doivent rentrer chez eux. Alors je me suis demandé ce qui se passerait si nous leur accordions un peu plus de temps pour se retirer de leur vie afin qu’ils puissent véritablement créer un nouvel avenir et devenir véritablement super-conscient ?

Je soupçonne que nous allons faire encore plus de découvertes scientifiques, mais à un niveau beaucoup plus important et personnel pour nos participants. Nos participants ne vont plus étudier l’histoire, mais l’écrire.

Source : Blog du Dr Joe Dispenza – http://www.drjoedispenza.com/blog/science/what-we-accomplished-in-the-last-five-years/

Fermer le menu
×
×

Panier

La newsletter de Quantum Way

Recevez directement nos articles de blog, ainsi que nos annonces d’événements, de nouveaux produits et de promotions