Communauté, Culture et soins : Partie II

Par Dr Joe Dispenza

Dans le monde actuel, il semblerait qu’il n’y ait plus d’environnements normaux. Cela inclut nos lieux de travail, notre manière de nous socialiser, nos activités de loisirs, les lieux que nous fréquentons, les masques que nous devons porter, etc. On peut donc dire que les interactions dans nos environnements ont été éliminées, d’une manière ou d’une autre, par notre isolement social et la facilité de la technologie. Il ne nous reste que des interactions bidimensionnelles. Les questions se posent alors :

Si la communauté normalisée a été altérée, qu’est-ce qui peut soutenir une culture lorsque l’environnement qui l’entoure s’effondre ?

Qu’est-ce qui soutient une culture lorsqu’il y a des menaces, du danger, de l’hostilité, de la douleur, de la maladie et de la souffrance – toutes choses qui provoquent division et séparation ?

Les caractéristiques universelles qui non seulement renforcent une culture mais lui permettent de survivre et de prospérer sont les qualités humaines de soutien, de connexion, de coopération, de communication, de collaboration et d’attention. Ces caractéristiques ont en commun qu’elles impliquent toutes de tendre la main aux autres, ce qui a pour effet de détourner l’attention de soi.

Il est normal de porter toute notre attention sur nous-mêmes lorsque nous sommes en situation de stress, de survie, de peur, de colère, de compétition, de frustration, de ressentiment, de douleur, de souffrance ou d’anxiété (pour ne citer que quelques émotions). Évidemment, en situation de survie, nous devons prendre soin de notre corps, faire attention à l’environnement et penser au temps qui passe. Dans ces situations, il s’agit de faire passer le moi en premier. Le fait est que, dans notre culture actuelle, la majorité des menaces ne mettent pas notre vie en danger, mais constituent plutôt une attaque contre notre bien-être mental, psychologique et émotionnel. Tout cela pour dire que nous devons abandonner ce qui nous maintient dans cette même existence afin de créer une nouvelle réalité.

Comme nous le disent les sciences nouvelles, il ne s’agit pas de la survie du plus apte, mais de la survie de la communauté. L’un des éléments clés est donc le concept d’émergence. À l’instar d’un groupe de poissons nageant tous ensemble à l’unisson comme un seul esprit, ou d’une énorme population d’oiseaux volant dans un magnifique ensemble dans un mouvement cohérent qui change et se reforme, c’est lorsque le comportement collectif d’une communauté est qualitativement différent des comportements des individus. Ainsi, de nouvelles caractéristiques apparaissent lorsque les individus interagissent dans un ensemble plus vaste (ou dans une communauté).  Alors, la communauté des individus synchronisés comme un tout donne l’apparence d’un organisme plus grand.

Dans ce contexte, nous pourrions dire que, lorsque les individus au sein d’une même culture se donnent la main et prennent des nouvelles les uns des autres – lorsqu’ils se soutiennent les uns les autres, communiquent les uns avec les autres, collaborent les uns avec les autres, coopèrent les uns avec les autres, et ainsi de suite – ces éléments de connexion aident à encourager les gens à élever leur énergie lorsqu’ils ont des moments de faiblesse. Et comme nous le savons tous, lorsque nous élevons notre énergie, nous élevons notre conscience, et si un collectif d’individus élève sa conscience, la société évolue.

Pour ceux qui ont actuellement le sentiment d’être à l’équilibre et/ou de s’épanouir, c’est le moment idéal pour tendre la main à leur communauté. Cela signifie que nous devons faire plus que nos guérisons par cohérence ou nos guérisons par cohérence à distance. Nous devons vraiment nous connecter les uns aux autres, nous soutenir, nous informer, nous honorer, nous respecter et briller les uns pour les autres afin que les autres puissent briller dans notre reflet. Cela signifie également que nous devons nous inspirer les uns des autres pour amener le collectif à percevoir une nouvelle vision de l’avenir pour tout le monde.

Pour boucler la boucle, j’ai donné l’autre jour une conférence sur “un nouveau soi et un nouvel avenir”. L’idée était que nous ne pouvons pas attendre que notre avenir change pour devenir quelqu’un de nouveau. Nous devons nous changer nous-mêmes dans le moment présent afin de changer notre avenir.

Vous constaterez que quand vous faites cela – quand vous commencez à ouvrir votre cœur et à ressentir ces émotions élevées – l’effet secondaire de cette sensibilité est l’altruisme. Ainsi, la gentillesse, les soins, la connexion, le soutien, la générosité et le fait de prendre soin les uns des autres deviennent les résultats naturels de cette conscience centrée sur le cœur. C’est alors que la culture s’unifie et donne l’apparence de quelque chose de plus grand que nous, et c’est alors que nous atteignons un nouveau niveau de conscience. Lorsque chacun d’entre nous accède à une conscience supérieure, la conscience collective s’élève, et lorsque la conscience collective s’élève, la conscience individuelle s’élève également. Dans un sens très réel, nous changeons la culture parce que nous contribuons à cette culture, et n’oubliez pas que les humains sont des créatures sociales liées à des environnements, et que les cultures sont créées par l’environnement.

Tout cela pour dire que, à partir d’un environnement où règne l’amour, tendez la main à l’autre et prenez des nouvelles de l’autre – non pas pour vous plaindre de l’horreur du monde, mais pour vous encourager à voir une perspective du futur dont chacun peut se souvenir comme faisant partie de son avenir. Dans une culture florissante, la somme des parties est supérieure au tout, et votre contribution à notre communauté d’une manière ou d’une autre nous renforcera tous.

Changez les individus, changez le monde.

Blog de Dr Joe Dispenza

Pour (re)lire la partie 1, cliquez ici

Cet article est une traduction de l’article paru le 29 janvier 2021 sur le blog de Dr Joe Dispenza. Pour lire l’article en anglais, cliquez ici.

Retrouvez d’autres articles de Joe Dispenza ICI.

Connaissez-vous ce rendez-vous mensuel avec Dr Joe, Dr Joe Live? C’est en général le dernier jeudi de chaque mois. Une heure d’échanges avec Joe Dispenza, de la théorie, des témoignages et la possibilité de poser vos questions en direct si vous parlez anglais ou en français via notre équipe.
EN SAVOIR PLUS