Par Dr Joe Dispenza
 

L’un des aspects les plus importants de la méditation est qu’elle nous donne la possibilité de ralentir, de faire une pause et de nous déconnecter du monde extérieur. En désactivant les entrées sensorielles de nos environnements extérieurs, elle nous permet d’oublier les habitudes, les pulsions et le conditionnement émotionnel de notre corps, ainsi que notre perception du temps (vivre dans un passé familier et/ou un futur prévisible). Si vous essayez de surmonter un aspect de vous-même, de réécrire un programme, de créer quelque chose de nouveau dans votre avenir, de changer votre santé et/ou de vous connecter à de nouvelles énergies et informations afin de créer à partir du champ quantique plutôt que de la matière, la meilleure façon de le faire est sans doute de trouver le moment présent par la méditation.

Mais si nous examinons la méditation à travers ses aspects physiologiques, chimiques et biologiques, on réalise que lorsque les gens ferment les yeux, ils diminuent la quantité de lumière que leur nerf optique reçoit. Il faut savoir que lorsque la lumière entrante est inhibée, la glande pinéale – un régulateur majeur de la biologie du rythme circadien – transforme la sérotonine en mélatonine.

Qu’est-ce que la mélatonine et pourquoi est-elle importante ?

La mélatonine est une molécule “ancienne” qui est produite par une série d’enzymes qui synthétisent l’acide aminé tryptophane en sérotonine, le neurotransmetteur du jour. Le fait que la mélatonine n’ait subi aucune modification structurelle au cours de millions d’années suggère qu’il s’agit d’un aspect protecteur important pour l’évolution. Cette idée a été renforcée par le fait que certaines des dernières recherches suggèrent qu’elle a une influence sur l’arrêt de la sursécrétion de cortisol en réponse au stress, l’amélioration de la fonction métabolique, la réduction des niveaux de triglycérides, le renforcement de la réponse du système immunitaire, l’augmentation du sommeil paradoxal, la production d’une foule de propriétés antioxydantes liées au vieillissement, et la promotion de la réparation et de la réplication de l’ADN, pour ne citer que quelques-unes de ses fonctions.

La mélatonine étant si importante, mon équipe de recherche et moi-même étions curieux de voir s’il existait des différences dans les niveaux de mélatonine entre les groupes de contrôle, les méditants novices et les méditants expérimentés. Ainsi, lors de nos retraites avancées d’une semaine, nous avons commencé à mesurer la mélatonine dans le plasma sanguin de ces trois groupes avant, puis après, une semaine de méditation.

Nous avons constaté que les méditants expérimentés avaient un taux de mélatonine plus élevé au début des ateliers d’une semaine que les sujets témoins et les novices. Ce même groupe de méditants avancés a également augmenté de manière significative son taux de mélatonine en circulation après les retraites avancées d’une semaine. En outre, les méditants expérimentés qui avaient des niveaux très bas de mélatonine avant l’atelier ont connu une augmentation spectaculaire de leurs niveaux (pourcentage global) à la fin de l’atelier.

Ces données suggèrent que les méditants expérimentés ont une capacité de régulation beaucoup plus dynamique et nettement plus importante pour modifier les niveaux de mélatonine dans leur sang. En termes plus simples, cela signifie que si le taux de mélatonine d’une personne est plus élevé, son niveau de stress est plus faible. Par conséquent, elle est dans un état de croissance, de réparation et de santé – au lieu de l’état d’alarme et d’urgence qui résulte d’une vie de stress et de survie.

Cela démontre qu’il semble y avoir une corrélation directe entre la sérotonine et la mélatonine, c’est-à-dire que plus vous avez de mélatonine, plus vous devriez avoir de sérotonine. C’est important, car lorsque vous produisez plus de sérotonine, par le biais d’une série d’événements biologiques en cascade, votre humeur, votre état mental, votre digestion, votre sommeil, votre densité osseuse, votre fonction sexuelle, etc. s’améliorent – jusqu’à une meilleure santé cérébrale. En d’autres termes, lorsque les niveaux de sérotonine et de mélatonine sont élevés, il est plus que probable que votre vie soit également épanouie.

Mon équipe et moi-même avons découvert que, lorsque nous entraînons les gens à créer des schémas d’ondes cérébrales cohérents, et lorsqu’ils apprennent à s’accorder et à interagir avec des fréquences qui véhiculent des informations différentes – des informations qui ne sont pas transmises par leurs sens via des interactions avec leur environnement externe, c’est-à-dire la fréquence normalisée de la lumière visible – la glande pinéale peut transposer ces fréquences plus rapides qui existent au-delà de la vitesse de la lumière (c’est-à-dire quantique) en expériences transcendantales. Tout au long de ce processus, la mélatonine sert de matière première pour produire des dérivés appelés métabolites, que mon équipe de recherche commencera à étudier lors de nos prochains ateliers.

Notre théorie est que ces métabolites de la mélatonine sont des versions améliorées de la mélatonine. Comme on le sait déjà, la mélatonine permet de:

– rêver , mais également qu’elle améliore l’expérience du rêve lucide.

– Se détendre, mais également qu’une molécule sœur est produite à partir de la mélatonine qui vous fait réellement vous détendre, sortant ainsi le corps conditionné par le stress et la survie.

– Dormir plus profondément, mais également que votre glande pinéale modifie le métabolisme du corps en produisant des substances chimiques qui imitent le processus d’hibernation, ce qui signifie qu’elle inhibe les pulsions naturelles du corps, comme le sexe, l’appétit et les préoccupations persistantes pour l’environnement extérieur.

Enfin, notre hypothèse est que les très fortes amplitudes d’énergie que nous avons constamment enregistrées dans nos recherches sur le cerveau pourraient être corrélées à un autre dérivé que l’on trouve chez les anguilles électriques. La forte amplification des deux systèmes nerveux pourrait répondre à la question de savoir ce qui provoque ces ondes cérébrales gamma extrêmement élevées.

Ainsi, la prochaine fois que vous vous assiérez pour méditer, rappelez-vous que tous les avantages étonnants de cette petite molécule miracle sont probablement en train de vous arriver. 

Cet article est une traduction de l’article paru le 5 novembre 2021 sur le blog de Dr Joe Dispenza. Pour lire l’article en anglais, cliquez ici.

Retrouvez d’autres articles de Joe Dispenza ICI.

Connaissez-vous le rendez-vous mensuel de Dr Joe, Dr Joe Live ? C’est en général le dernier jeudi de chaque mois. Une heure d’échanges avec Joe Dispenza, de la théorie, des témoignages et la possibilité de poser vos questions en direct si vous parlez anglais ou en français via notre équipe.

La Boutique Dr Joe

en_GBEnglish (UK)