Un pied dans le monde réel, un pied dans le monde quantique – Partie 1 : Le monde réel

Article du Dr Joe Dispenza

La plupart des gens passent une grande partie de leur vie à penser à ce qu’ils veulent créer, puis ils en passent une autre à travailler dur pour réaliser leurs objectifs, leurs désirs et leurs visions. Bien qu’il n’y ait rien de mal à adopter cette approche, lorsque vous créez à partir de cet espace et de ce temps en tant que corps dans un monde à trois dimensions, vous essayez de changer la matière, et selon la loi de Newton, cela prend du temps. Comme nombre de nos collègues l’ont appris, nous sommes néanmoins bien plus que simple matière. Si le corps en tant que matière est le véhicule qui nous permet d’opérer dans ce domaine tridimensionnel, il y a une plus grande partie de nous-mêmes qui est connectée à un champ d’information au-delà de ce domaine. Dans le domaine du quantique, domaine qui existe au-delà de l’espace et du temps, il n’y a pas de séparation et toute la matière est interconnectée dans l’unité. De retour sur Terre, dans les limites de cette réalité en 3D, nous vivons les événements et le temps qui s’écoule comme des choses distinctes les unes des autres parce que nos sens (la chose même qui nous connecte à cette réalité en 3D) nous induisent à le croire.

Pour créer à partir de ce champ inconnu, nous devons aboutir à un point où nous nous dissocions de tout ce qui est connu. Pour ce faire, nous devons ne plus avoir de corps, n’être plus personne, n’être aucune chose, n’être nulle part et hors du temps, car c’est à ce moment-là que nous devenons pure conscience. C’est la raison pour laquelle lorsque nous méditons, nous avons le but spécifique de nous déconnecter de nos mondes extérieurs, de nos corps et de notre environnement en temps linéaire suffisamment longtemps pour pénétrer dans ce champ d’informations.

Les enseignements que je recherche se fondent sur certaines approches pratiques afin de mieux vivre. Dans notre profession, la majorité des gens s’efforcent d’appliquer ces principes afin de réaliser leurs rêves, leurs visions et d’enrichir leur vie et celle de ceux qui les entourent – et afin d’attirer ces rêves vers eux. En formant les gens à cette profession dans le monde entier, cependant, j’ai vu un pourcentage de gens se servir commodément de certains de ces principes afin de s’échapper du monde réel parce qu’ils ne veulent pas affronter les obstacles avec lesquels la vie les a mis au défi pour grandir et évoluer. Au lieu de cela, le plus facile est de simplement modeler ou construire ce qu’ils perçoivent comme vérité philosophique basée sur les enseignements. Cela leur donne une excuse pour ne pas affronter les vrais défis quotidiens de leur vie. Cela ne veut pas dire que ce travail est facile, sinon tout le monde le ferait.

Le défi que nous rencontrons le plus souvent dans ce travail est que les gens se frustrent, se fâchent et s’impatientent parce que leur vie ne change pas assez vite. Par conséquent, ils commencent à se battre, à pousser et à forcer les résultats parce qu’ils n’ont pas encore la patience ou les compétences nécessaires pour être en mesure d’établir des liens avec le champ et de créer à partir de ce dernier. C’est parce que c’est toujours à partir du même corps qu’ils essaient de changer leur corps, c’est leur même personnalité qui essaie de changer leur réalité personnelle, ou encore ils s’attendent à un avenir différent même en vivant dans le même avenir prévisible. Par conséquent, ils essaient de contrôler ou de forcer les résultats, ou ils échappent à la confrontation en appliquant des principes spirituels ou philosophiques qui comblent leurs désirs d’une manière ou d’une autre. En bref, ce sont leurs illusions qui leur permettent de manipuler les enseignements pour servir leurs propres fins.

Au lieu de cela, ils pourraient dire par exemple « J’ai eu une vision et la voici » ou encore « J’ai eu une vision qui me relie à ce résultat », mais la réalité est qu’ils n’ont pas eu cette vision. Ils ne font que proposer une idée de façon créative et la voir comme une vérité parce qu’ils n’ont pas encore la capacité ou les compétences nécessaires pour être vraiment capables de manœuvrer efficacement à partir du champ. Ils peuvent épouser tous ces principes et toutes ces philosophies pour échapper aux vrais défis qui se présentent dans leur vie, mais ce n’est pas comme cela qu’ils l’amélioreront.

C’est à ce moment que les étudiants peuvent devenir fanatiques et trop zélés au sujet de la philosophie, sans toutefois s’engager dans un véritable changement pratique ou dans la création. Nous n’avons pas besoin d’autres philosophes, le monde en est déjà plein. Ce dont nous avons besoin, c’est que davantage de personnes soient l’exemple vivant de la vérité. C’est alors que nous incarnerons la philosophie en dépassant notre corps, notre environnement et le temps. C’est ainsi que nous nous maîtrisons nous-mêmes et que nous maîtrisons nos vies. Ne manquez pas Un pied dans le monde réel, un pied dans le monde quantique.

Source – Blog du Dr Joe Dispenza : http://drjoedispenza.net/blog/mastery-es/one-foot-in-the-real-world-one-foot-in-the-quantum-world/

Fermer le menu
×
×

Panier

La newsletter de Quantum Way

Recevez directement nos articles de blog, ainsi que nos annonces d’événements, de nouveaux produits et de promotions