Réécrire les règles de la réalité virtuelle : 1ère partie – Dr Joe Dispenza

Par Dr Joe Dispenza
 

Imaginez un instant la pointe d’un crayon au centre d’une page.

Prenez maintenant ce point et faites-le glisser pour créer une ligne.

Félicitations, vous venez de créer une dimension.

Ensuite, je veux que vous preniez la ligne entière et que vous la fassiez glisser pour créer un carré.

Vous pouvez maintenant vous considérer avec fierté comme le créateur de deux dimensions.

Ensuite, prenez le carré entier et tirez-le en partant du plan de la page vers vous pour créer une boîte. Toutes mes félicitations!  Vous venez de créer trois dimensions.

Avant de continuer, arrêtez-vous un instant pour comprendre et incarner tout le pouvoir qu’il y a dans le fait de pouvoir créer ces trois dimensions. Vous venez de créer la représentation physique – le plan même – de notre compréhension commune de cette réalité tridimensionnelle (3D).

Si cette réalité 3D que vous venez de créer était un jeu, alors ce jeu aurait certaines règles, et nous appellerions ces règles les lois newtoniennes. Dans ce jeu, la majorité des participants se sont mis d’accord sur ces règles car elles définissent notre expérience physique de l’espace et du temps. Dans la course au plaisir et l’obtention de certaines choses dans le contexte du jeu, l’espace et le temps sont des caractéristiques importantes de ces lois car elles créent l’illusion de la séparation et de la distance entre vous, moi, les objets, les lieux et les choses. Ainsi, pour créer un changement ou atteindre des “choses” dans ce jeu, nous nous appuyons sur la matière pour changer ou atteindre la matière… et cela prend du temps et de l’énergie. Ce que tout cela implique, c’est que dans ce plan de démonstration 3D, nous devons faire “quelque chose” pour que “quelque chose” se produise.

La question que j’ai envie de vous poser maintenant est la suivante : qu’arrive-t-il au carré lorsque vous ajoutez une quatrième dimension ? Ne faudrait-il pas ajouter une nouvelle couche de règles au dessus des règles existantes ?

Une fois encore, des félicitations s’imposent. En tant que créateur de cette réalité 3D, vous arrivez maintenant à la limite de votre compréhension actuelle – la limite de ce que vous pouvez actuellement imaginer comme possibilité. Ne soyez pas trop dur avec vous-même, car en vérité, puisque vous n’avez fait l’expérience du monde en 3D qu’à travers vos sens, une quatrième dimension ne pourrait exister qu’en dehors de votre modèle actuel de réalité. Ainsi, lorsque vous n’avez vécu que dans un monde en 3D, il est difficile d’imaginer une 4ème dimension.

Faisons une pause et passons à la vitesse supérieure.

Je veux maintenant que vous imaginiez que vous êtes complètement immergé dans un jeu de réalité virtuelle. Avant d’enfiler ce casque imaginaire, il serait bon que vous compreniez ce qu’est la réalité virtuelle.

La réalité virtuelle, est une expérience simulée qui peut être similaire à ce que nous comprenons et vivons habituellement comme le monde “réel”. Son pouvoir unique, hypnotique et illusoire réside dans la stimulation de l’être physique d’une personne dans un monde imaginaire et sensoriel. En d’autres termes, la réalité virtuelle nous place dans un monde holographique dans lequel nos sens sont trompés, manipulés ou altérés pour nous faire croire que le monde imaginaire dans lequel nous sommes engagés est le monde réel.

Si vous imaginez que ce que vous voyez et expérimentez dans ce monde VR est le monde physique en 3D dans lequel nous vivons, alors ce qui se trouve à l’extérieur du casque de VR est l’endroit où les 4e, 5e, 6e dimensions et même plus existent. Ce ne sont pas des royaumes où nous utilisons nos sens pour naviguer car il n’y a rien de physique ou de matériel à expérimenter avec nos sens. Ce sont plutôt des dimensions d’énergie, de fréquence, d’information, de pensée, de conscience et de vibration. Nous appelons la totalité de ces dimensions le champ quantique ou champ unifié, ou encore le champ où toutes les possibilités et tous les potentiels existent. La question suivante est donc la suivante : est-il possible qu’une partie de vous existe en dehors de ce casque de VR ?

Si toute votre attention, votre conscience et votre être (vos sens) étaient complètement immergés dans le monde à l’intérieur de vos lunettes VR, alors ce serait votre monde réel, car c’est là que vous feriez l’expérience de votre corps, localement dans l’espace et le temps. C’est aussi parce que c’est là que se trouve toute votre attention. Si c’était le cas, vous pourriez oublier qu’il y a une autre partie de vous qui existe en dehors du casque de VR. Appelons cette réalité familière au sein de votre expérience sensorielle VR, votre moi connu, et nous appellerons le vous qui existe en dehors du casque votre moi inconnu.

Maintenant, voici la vérité sur ce sujet :

Si vous viviez dans le casque VR, ce que vous vivriez en réalité serait un monde simulé, imaginé par les créateurs des jeux. C’est un monde de pixels et de bits, construit sur une série d’interrupteurs et de circuits électriques, conçus pour transporter des nombres et des codes, afin de créer l’apparence de couleurs, de motifs et de sons. C’est l’intégration transparente de ces éléments qui vous donne l’expérience d’une réalité. Il faut donc comprendre que, si cette réalité virtuelle était tout ce que vous connaissiez, vous ne pourriez rien imaginer en dehors du casque de VR, car vous n’en auriez aucune expérience.

Ce que tout cela veut dire, c’est que ce travail consiste à sortir du casque qui vous maintient dans l’illusion de cette réalité 3D. Une fois que vous pouvez sortir de ce casque VR, vous pouvez voir la plus grande vérité de ce monde 3D. Cette vérité est que cette réalité physique est secondaire à l’esprit ou à la conscience, mais le casque nous fait croire que la conscience naît du corps. Pourquoi ? Parce que nous réagissons et interagissons constamment avec les illusions du monde VR.

Cependant, une fois hors du casque VR – une fois que nous avons franchi la porte du champ quantique – nous voyons que c’est l’inverse. La conscience est le constructeur et c’est la conscience qui a fait naître l’illusion du physique – ainsi le corps est en fait le serviteur de la conscience, et la vie que nous créons est la projection de la conscience sur l’écran de la réalité virtuelle. Lorsque vous réalisez que c’est le cas (c’est-à-dire une fois que vous enlevez le casque VR), vous entrez dans le champ quantique par lequel votre interaction avec l’énergie et l’information cohérentes peut réécrire les règles, sans parler de changer la façon dont vous voyez et fonctionnez dans le casque VR. Ainsi, vous pouvez modifier ce jeu 3D pour qu’il corresponde à votre volonté et à votre intention en ne jouant plus le jeu qui consiste à essayer de changer le monde VR depuis l’intérieur du monde VR.

Restez à l’écoute pour la deuxième partie

Cet article est une traduction de l’article paru le 24 avril 2021 sur le blog de Dr Joe Dispenza. Pour lire l’article en anglais, cliquez ici.

Retrouvez d’autres articles de Joe Dispenza ICI.

Connaissez-vous le rendez-vous mensuel de Dr Joe, Dr Joe Live ? C’est en général le dernier jeudi de chaque mois. Une heure d’échanges avec Joe Dispenza, de la théorie, des témoignages et la possibilité de poser vos questions en direct si vous parlez anglais ou en français via notre équipe.

La Boutique Dr Joe