Votre cerveau et le système immunitaire – Dr Joe Dispenza

Par Dr Joe Dispenza
 

Lorsque les gens dépassent les limites d’états émotionnels qui les maintiennent connectés à des expériences passées, se débarrassent d’habitudes répétitives et de programmes automatiques et changent certaines attitudes et croyances autodestructrices, les cellules de leur système immunitaire se mettent à créer de nouveaux gènes. — Dr Joe Dispenza

Dans une étonnante découverte faite par la faculté de médecine de l’université de Virginie, des chercheurs ont rendu obsolète des dizaines d’années d’enseignement contenues dans les manuels scolaires en montrant qu’il existe une corrélation directe entre le cerveau et le système immunitaire. 

Pendant des années, les scientifiques ont essayé d’établir une relation entre les deux, mais ils n’avaient pas les preuves nécessaires pour montrer comment nos pensées et nos ressentis (notre neurochimie) pouvaient affecter notre santé dans son ensemble. Cette découverte révolutionnaire pourrait avoir des répercussions importantes sur notre compréhension de l’interaction entre le cerveau et le système immunitaire. Elle permettra aux scientifiques de cibler le système immunitaire au profit du cerveau.

Ce que cette étude espère découvrir c’est la compréhension de la manière dont l’inflammation commence à créer certaines maladies et en est même parfois responsable. Par exemple, dans le cas de maladies telles que la maladie d’Alzheimer, la polyarthrite rhumatoïde, l’athérosclérose, la sclérose en plaques, le lupus et l’autisme, lorsque le système immunitaire est inhibé et que l’inflammation augmente, l’un des deux résultats suivants peut se produire : soit une nouvelle maladie est déclenchée dans l’organisme, soit les symptômes d’une maladie existante sont aggravés. Pourquoi ? Parce que lorsque nous vivons sous l’emprise des hormones du stress pendant de longues périodes, l’inflammation augmente et, par conséquent, la fonction de notre système immunitaire est compromise.

“C’est fou, mais peut-être ne sommes-nous que des champs de bataille multicellulaires pour deux forces très anciennes : les agents pathogènes et le système immunitaire. Une partie de notre personnalité pourrait en fait être dictée par le système immunitaire”, a déclaré Jonathan Kipnis, président du département des neurosciences de l’université de Virginie.

Cette nouvelle percée scientifique passionnante pourrait expliquer pourquoi nous constatons tant de guérisons étonnantes dans nos ateliers. Lorsque nos élèves atteignent des états d’être élevés pendant la méditation, en embrassant des sentiments comme l’amour, la joie ou la gratitude, ces émotions entraînent de nouveaux modes de pensée. Cela crée ensuite une nouvelle chimie cérébrale, ramène notre cerveau à la cohérence et engendre de nouvelles connexions synaptiques, qui influencent alors notre corps de manière  immédiate et directe. En étudiant la capacité de notre communauté à réaliser de tels exploits, les recherches indépendantes que mon équipe scientifique et moi-même avons menées au cours des deux dernières années soutiennent pleinement cette doctrine.

Lorsque les gens dépassent les limites de certains de leurs états émotionnels qui les maintiennent connectés à des expériences passées, se débarrassent de leurs habitudes répétitives et de leurs programmes automatiques, et changent certaines attitudes et croyances autodestructrices, les cellules de leur système immunitaire se mettent à réguler de nouveaux gènes. Cela signifie que leurs pensées et leurs sentiments signalent aux cellules du système de défense interne de l’organisme qu’elles doivent activer des gènes sains pour fabriquer de meilleures protéines – également appelées anticorps sains – ainsi qu’une multitude d’autres substances chimiques bénéfiques pour équilibrer et réguler l’organisme. Ce processus réduit à son tour l’inflammation, supprime les tumeurs, mobilise les enzymes, etc.

Ainsi, la prochaine fois que vous vous assiérez pour créer une vie meilleure, un corps plus sain ou une nouvelle expérience, rappelez-vous que votre cerveau et votre corps n’ont jamais été séparés – et que le pont entre les deux est votre système immunitaire. Les cellules de votre corps ont toujours espionné votre cerveau. Alors pourquoi ne pas utiliser votre système nerveux – le plus grand pharmacien qui soit – pour activer l’armée interne de votre corps afin qu’elle mette de l’ordre dans votre vie quotidienne ? Vous n’avez même pas besoin d’ordonnance.

Cet article est une traduction de l’article paru le 12 mars 2021 sur le blog de Dr Joe Dispenza. Pour lire l’article en anglais, cliquez ici.

Retrouvez d’autres articles de Joe Dispenza ICI.

Connaissez-vous le rendez-vous mensuel de Dr Joe, Dr Joe Live ? C’est en général le dernier jeudi de chaque mois. Une heure d’échanges avec Joe Dispenza, de la théorie, des témoignages et la possibilité de poser vos questions en direct si vous parlez anglais ou en français via notre équipe.

La Boutique Dr Joe