Le site du développement personnel et de la psychologie pour tous, professionnels et passionnés

Joe Dispenza

Vous savez déjà comment faire – Dr Joe Dispenza

En enseignant ce travail, je constate souvent que les gens ont du mal à se faire à l’idée de ne plus être associés à un corps, un être, une chose, un lieu, dans un temps particulier. Bien sûr, il est difficile d’apprendre quelque chose de nouveau au début, mais considérez que vous savez déjà comment le faire – et considérez que vous l’avez déjà fait des milliers de fois. De quoi est-ce que je parle ? S’endormir.

Lorsque vous commencez le processus pour ne vous plus vous identifier ni à votre corps, ni à une personne, ni à une chose, ni à un lieu, ni à un temps donné, ce que vous faites essentiellement est la même chose que vous faites chaque nuit lorsque vous allez dormir. Vous vous mettez dans une position confortable, vous fermez les yeux, vous voyez le noir, et vous arrêtez de penser – c’est tout. En descendant l’échelle des fréquences des ondes cérébrales jusqu’au sommeil profond, vous passez de bêta à alpha, puis à thêta et enfin à delta. Et si vous n’êtes pas trop stressé, cela se produit assez rapidement.

La seule différence dans le cas de la méditation est que vous ralentissez le processus de sorte que votre corps commence à se reposer et à s’endormir, mais que votre esprit reste éveillé ; pendant tout ce temps, vous évitez la polarité qui consiste à faire de ce que vous faites quelque chose de bien ou de mal, de bon ou de mauvais, un succès ou un échec.

Pour y parvenir, vous devez d’abord vous sentir tellement présent et en sécurité (pas dans la survie) que votre corps peut commencer à se reposer. Ce n’est que lorsqu’il peut sortir des états de survie tels que la vigilance, l’inquiétude, l’impatience, la frustration, l’anticipation et l’attente qu’il peut être dans le moment présent. C’est à ce moment-là que vous entrez dans l’inconnu, car le passé familier, imprégné de souvenirs et d’émotions, est tombé. À son tour, le fait de maintenir votre attention sur le futur prévisible tombe également – c’est à dire la manière dont vous anticipez ce qui va se passer quand vous ouvrirez les yeux, ou de ce qui pourrait se passer l’instant d’après. Tout ce que vous avez à faire est de rester ouvert, présent, et de vous abandonner en vous relaxant dans tout ce qui arrive. C’est le moment délicat où vous abandonnez tout ce que vous savez et où vous cessez d’essayer de contrôler ou de forcer un résultat.

En résumé, si votre personnalité crée votre réalité personnelle et que votre personnalité est constituée de la façon dont vous pensez, agissez et ressentez, alors pour créer une nouvelle réalité personnelle, vous devez dépasser votre personnalité actuelle. C’est ce que nous nous efforçons d’enseigner aux gens depuis des années : détourner leur attention de toutes les connaissances qu’ils associent et auxquelles ils s’identifient dans leur monde matériel. Cela signifie que, si vous voulez créer une nouvelle réalité personnelle, vous devez arrêter de penser, d’agir ou de ressentir de la même manière suffisamment longtemps pour changer votre façon de penser, d’agir et de ressentir.

Nous savons maintenant que lorsque les gens retirent leur attention de leur corps, des personnes qui font partie de leur vie, des choses et des objets qu’ils possèdent, de l’endroit où ils vivent, travaillent, dorment, et ainsi de suite, ils se dissocient de toutes les choses connues dans le monde matériel. Ils sont maintenant dans l’inconnu, qui est l’endroit parfait pour créer quelque chose de nouveau. C’est parce que vous ne pouvez rien créer de nouveau à partir du connu.

Ainsi, chaque fois que vous désinvestissez toute votre attention (et donc votre énergie) de cette réalité tridimensionnelle pour la placer sur un champ d’énergie invisible et unificateur – sur le vide ou sur rien de physique, car le champ quantique est riche en fréquence et en énergie, la seule façon d’y parvenir est d’être conscient de la disparition de toute chose matérielle. C’est pourquoi nous enseignons aux gens que, s’ils veulent guérir leur corps, ils doivent aller au-delà de leur corps. S’ils veulent créer une nouvelle vie, ils doivent aller au-delà du souvenir de leur ancienne vie. S’ils veulent créer un nouvel avenir, ils doivent aller au-delà de l’avenir prévisible ou du passé familier pour trouver le point sensible du généreux instant présent. C’est le chas de l’aiguille, et pour se connecter à ce champ d’information en tant que conscience, notre réalisation exige que nous allions au-delà du moi physique, matériel, séparé, qui vit dans un corps particulier, dans un environnement spécifique, dans un temps linéaire.

Je ne peux pas aller plus loin dans l’explication car il s’agit d’une découverte expérimentale qui existe au-delà du langage, sans compter qu’elle est unique à chaque personne. Cependant, si vous acceptez que la possibilité de vivre une telle expérience existe et que vous apportez à votre pratique un sérieux, une ouverture, une considération, un esprit ludique, une excitation et une gratitude, vous vivrez vos propres expériences au-delà de tout langage connu.

Et rappelez-vous… vous savez déjà comment faire.

Cet article est une traduction de l’article paru le 12 décembre 2020 sur le blog de Dr Joe Dispenza. Pour lire l’article en anglais, cliquez ici.

Connaissez-vous le rendez-vous mensuel de Dr Joe, Dr Joe Live ?

C’est en général le dernier jeudi de chaque mois. Une heure d’échanges avec Joe Dispenza, de la théorie, des témoignages et la possibilité de poser vos questions en direct si vous parlez anglais ou en français via notre équipe.