Les émotions ne sont pas vos ennemies – 1ère partie – Dr. Joe Dispenza

Les émotions ne sont pas vos ennemies – 1ère partie – Dr. Joe Dispenza

Par Dr Joe Dispenza

Beaucoup de personnes qui s’impliquent ou qui s’engagent dans ce travail pensent à tort qu’elles ne devraient pas ressentir ou exprimer des émotions, alors j’ai voulu prendre un peu de temps et préciser ce point.

À aucun moment je n’ai dit que lorsque nous vivons une perte soudaine, un choc, un revers, un traumatisme, etc., il faut supprimer les émotions correspondantes associées à ces événements de la vie. Ce que j’ai dit, c’est que plus l’émotion que nous ressentons à la suite d’un événement quelconque dans notre monde extérieur est forte, plus nous nous sentons bouleversés par rapport à notre état habituel de stabilité chimique émotionnelle dans notre monde intérieur. En d’autres termes, plus l’émotion que nous ressentons dans notre environnement interne est puissante, plus nous prêtons attention à ce qui la provoque dans notre environnement externe. Le résultat de ce bouleversement, de cet événement, de cette rencontre ou de cette expérience est si puissant qu’il capte toute notre attention et, en faisant cela, notre cerveau prend une photo instantanée de cet instant. Cette photo instantanée c’est ce qu’on appelle une mémoire à long terme et cette mémoire s’inscrit comme une image holographique dans la structure neuronale du cerveau.

Par exemple, lorsqu’une personne subit la mort soudaine d’un membre de sa famille, il est normal qu’elle ressente de la douleur et de la tristesse. Pour traverser ou dépasser la mort, elle va devoir passer par les différentes étapes du deuil. Le processus de deuil et les ressentis de perte, de tristesse et de chagrin qui y sont associés sont normaux et naturels. Je n’ai jamais dit qu’il ne fallait pas ressentir ces émotions.

Cependant, les problèmes surviennent lorsqu’une personne se retrouve coincée dans la spirale du processus de deuil. Ce que je veux dire par là, c’est qu’au lieu de traiter ce deuil, qui exige que la personne passe par le chas de son aiguille en ressentant les émotions nécessaires – au lieu de les contourner ou de les éviter continuellement – elle continue à recycler ces souvenirs et ces émotions familières à travers les diverses expériences et interactions de sa vie actuelle. Si elle continue à vivre dans la boîte émotionnelle restreinte de cette expérience passée, alors chaque fois qu’elle vit un événement qui produit ces mêmes émotions à des degrés divers, le déclenchement de ces émotions les replace dans la boîte de deuil du passé. D’un point de vue biologique, chaque fois que cette personne se souvient de l’événement, elle produit dans son cerveau et son corps la même chimie que si l’événement se produisait dans le moment présent.

Parce que le corps est si objectif – essentiellement l’inconscient – il croit donc qu’il se trouve dans l’événement réel. Dans ce contexte, le corps croit que l’événement se produit encore et encore. Par conséquent, la personne commence à faire circuler les hormones du stress dans son corps, alors qu’en vérité, elle est parfaitement en sécurité dans le moment présent. Le recyclage en continu de l’événement, combiné aux émotions qui y sont liées, fait que l’esprit et le corps de la personne s’ancrent dans le passé dans le moment présent. Dans ce contexte, on pourrait dire que l’émotion continue de les terroriser.

En associant une pensée et un sentiment, un souvenir et une émotion, ou un stimulus et une réponse, le corps devient inconsciemment programmé et conditionné pour être l’esprit. Il suffit alors d’une pensée, d’un sentiment, d’un souvenir, d’une émotion, d’une image ou d’un événement de la vie réelle – essentiellement un stimulus – pour déclencher une réponse. Vous avez maintenant recommencé le processus de conditionnement. Lorsqu’un événement similaire se produit dans notre vie, il suscite la même réponse émotionnelle automatique. En conséquence, nous agissons à partir d’un ensemble très prévisible d’habitudes et de comportements automatiques qui nous font ressentir et ressembler biologiquement à la même personne du passé.

Ce n’est donc pas qu’il ne faut pas ressentir d’émotions. Observez les enfants lorsqu’ils éprouvent une déception, de la peur, de la frustration ou de la colère. Il sont totalement dans l’émotion… et puis c’est fini. Tout cela pour dire qu’il est normal de réagir. La question qui se pose ici c’est, “Combien de temps allez-vous vous laisser vivre dans les émotions de cette réaction?”.

Si vous commencez à comprendre comment vous réagissez à certains stimuli externes au cours de la journée – et si vous pouvez ensuite apprendre à faire preuve d’un certain niveau d’intelligence émotionnelle qui vous permet de ne pas vous laisser emporter par une émotion de tristesse, de douleur, de colère, de peur, de déception, et ainsi de suite – alors vous pouvez retrouver votre pouvoir en changeant simplement votre état d’être. Si vous pouvez changer votre état d’être dans ces cas-là, alors vous êtes sur la voie de la création d’un nouvel avenir où vous ne serez plus défini par le passé. Vous passez d’un passé familier – le connu – à un nouvel avenir – l’inconnu.

Maintenant, comme vous êtes libre de commencer à ressentir les émotions de votre avenir avant qu’il ne se produise, vous pouvez commencer à créer un nouvel avenir parce que les émotions de votre passé ne sont plus en phase avec votre nouvelle destinée. Grâce à ce processus qui combine l’intention claire d’un nouvel avenir avec une émotion élevée, vous pouvez conditionner votre cerveau et votre corps à un nouvel avenir, de la même manière que les gens se retrouvent coincés à conditionner le cerveau et le corps par un passé familier.

Dans la deuxième partie de cet article, j’expliquerai comment nous pouvons utiliser notre pratique de la méditation pour dépasser ces émotions qui nous maintiennent bloqués dans le passé. Pour le moment, employez-vous à surmonter votre passé et je vous verrai dans votre futur.

Cet article est une traduction de l’article paru le 14 août 2020 sur le blog de Dr Joe Dispenza. Pour lire l’article en anglais, cliquez ici.

Retrouvez d’autres articles de Joe Dispenza ICI.

Connaissez-vous le rendez-vous mensuel de Dr Joe, Dr Joe Live? C’est en général le dernier jeudi de chaque mois. Une heure d’échanges avec Joe Dispenza, de la théorie, des témoignages et la possibilité de poser vos questions en direct si vous parlez anglais ou en français via notre équipe.
EN SAVOIR PLUS1

La newsletter de Quantum Way

Recevez directement nos articles de blog, ainsi que nos annonces d’événements, de nouveaux produits et de promotions