Quand le coeur et le cerveau dansent le tango – Dr Joe Dispenza

Par Dr Joe Dispenza
 

Nous venons de terminer une retraite formidable à Denver avec un groupe de personnes engagées, très enthousiastes et bien préparées, ce qui fait que nous sommes allées très loin, très vite. Nous avons également amélioré nos techniques de scanners cérébraux ce qui nous a permis de faire des mesures et des études exceptionnelles. Au cours de la semaine, nous avons vu se produire les changements physiques les plus incroyables parmi les membres de notre communauté. C’est toujours fabuleux, et c’est notre principale source de motivation pour mon équipe et moi même.

Grâce à une interface technologique améliorée, nous avons pu mesurer le rythme cardiaque et cérébral des personnes à chaque instant au cours de la méditation “Synchronising the Heart and the Brain ». Il était passionnant d’observer, grâce à ce niveau accru de détail, la danse qui s’organise entre le cœur et le cerveau. Les données ont révélé à quel point le cœur influence le cerveau et vice versa.
Cette danse avait lieu lorsque les personnes étaient détendues, ouvraient leur perception dans l’espace, étaient centrées sur leur coeur et engagées dans leur méditation. Lorsqu’elles atteignaient cet état de relaxation, leur cœur se mettait à produire une fréquence très basse, une fréquence qui n’est propre qu’à l’énergie du cœur. Lorsque ces personnes plaçaient leur attention sur leur cœur (vous savez, je ne résiste pas à l’idée de vous rappeler que « là où vous placez votre attention, c’est là où vous placez votre énergie ») et qu’elles continuaient à respirer via ce centre créateur, dans un état émotionnel élevé, leur cœur se mettait à recevoir plus d’énergie. Nous n’avons pas seulement observé la cohérence cardiaque, ça c’est devenu la nouvelle norme, nous avons également observé que les cœurs se mettaient à battre avec une énergie différente.

Tout cela pour dire que lorsque notre cœur est détendu et ouvert, nous devenons plus créateurs.

Lorsque la relation entre le cerveau et le cœur devient vraiment significative, (c’est à dire cohérente), le corps et le cerveau sont activés ce qui génère une excitation du sympathique. L’interférence constructive et cohérente de fréquence qui se produit entre ces deux centres crée alors des amplitudes d’énergie plus élevées, provoquant une activation dans le cerveau et une exaltation dans le corps.

En conséquence, le cœur informe le cerveau qu’il est en sécurité et peut se mettre à créer, à s’éveiller et à élever sa conscience hors du mode survie. Lorsque cela se produit, nous nous mettons à voir de nouvelles possibilités parce que nous ne sommes plus piégés dans les émotions limitées de la survie. Le coeur dit au cerveau : “Hé, je suis le centre créateur. Sors de ton esprit analytique pour que nous puissions commencer à rêver à de nouvelles possibilités de changer et d’élargir ta vie ! » Cette énergie est à la fois super sophistiquée et super élégante, tout en étant magnifiquement simple.

Dès qu’il y a cette activation, le système nerveux sympathique commence à équilibrer l’énergie entre le cœur et le cerveau. Lorsque cette énergie se déplace vers le cerveau, on s’attend à ce que les ondes cérébrales ralentissent – et elles le font pendant un temps. Cependant, il y a un moment où l’on commence à voir l’énergie du cœur agir comme une onde porteuse pour d’autres ondes cérébrales. Puis, tout d’un coup, on a pu observer que le cerveau se mettait simultanément dans des états harmoniques très cohérents – des ondes cérébrales thêta cohérentes, alpha cohérentes, bêta cohérentes et enfin gamma cohérentes. Et toutes ces ondes étaient des ondes stationnaires, l’une roulant en rythme sur l’autre. Maintenant, voici ce qui est vraiment surprenant.

Imaginez de l’énergie qui s’éloigne d’un tambour qui résonne. Plus les ondes sonores s’éloignent de la source en cercles concentriques, plus l’énergie s’affaiblit. C’est une loi naturelle – lorsque la fréquence interagit dans un milieu de matière (air, solides, liquides et plasma) dans la réalité tridimensionnelle, l’énergie des ondes se dissipe.

Et pourtant, nous avons observé le contraire.

La fréquence, l’intensité et la durée de l’énergie dans le cerveau se sont mises à accélérer jusqu’à former des ondes cérébrales gamma de plus en plus rapides. Ce sont ces changements élégants et ordonnés dans le cerveau qui nous amènent à des niveaux plus élevés de conscience.

Tout cela pour dire que plus nous sommes détendus dans notre cœur, plus notre cerveau et notre corps s’ouvrent à l’énergie. Les résultats de la recherche ont confirmé qu’il existe un état où notre corps est super détendu et calme, et où notre esprit est plus éveillé et conscient. C’est le moment où nous ne fonctionnons pas en mode de survie : nous ne nous sentons pas menacés, en danger, anxieux ou inquiets du moment suivant. Au lieu de cela, nous sommes juste très présents – et en même temps, très joyeusement conscients. C’est exactement cela la formule. C’est l’effet secondaire de la cohérence entre le cœur et le cerveau.

Ce type d’énergie cohérente que le cœur et le cerveau produisent élève notre conscience et nous rapproche du moment présent.

Et puisque la conscience c’est de l’attention, et que l’attention, c’est être attentif et être attentif c’est être présent et percevoir, alors nous pouvons nous sentir en sécurité pour créer à partir de l’inconnu. Ce faisant, nous sommes capables de voir de nouvelles possibilités que nous ne pouvons pas voir lorsque nous fonctionnons à partir d’états d’esprit et de corps autolimités.

A la relecture de l’ensemble des analyses faites au cours de notre semaine de retraite à Denver, nous avons vu à quel point, chez ces personnes qui sont dans ce puissant état, les modèles d’énergie sont magnifiquement ordonnés – et nous avons vu nos étudiants le reproduire très habilement, encore et encore.

C’est l’état d’être naturel à partir duquel les grands, les leaders, les artistes, les athlètes, les saints, les mystiques et les maîtres ont opéré à travers le temps. Leur initiation a consisté à relever ce défi : ne pas se laisser perturber par le monde extérieur et rester dans cet œil du cyclone, centré, avec un niveau de conscience plus élevé.  

Cet article est une traduction de l’article paru le 13 août 2021 sur le blog de Dr Joe Dispenza. Pour lire l’article en anglais, cliquez ici.

Retrouvez d’autres articles de Joe Dispenza ICI.

Connaissez-vous le rendez-vous mensuel de Dr Joe, Dr Joe Live ? C’est en général le dernier jeudi de chaque mois. Une heure d’échanges avec Joe Dispenza, de la théorie, des témoignages et la possibilité de poser vos questions en direct si vous parlez anglais ou en français via notre équipe.

La Boutique Dr Joe