Garder son calme en pleine tempête

Garder son calme en pleine tempête

Article du Dr Joe Dispenza

Il faudrait être aveugle pour ne pas s’apercevoir que nous vivons des temps plutôt difficiles. Au niveau de mon entourage, il semble que toutes mes connaissances soient personnellement en crise. Au sens plus large, ces expériences personnelles sont exacerbées par des menaces d’attaques nucléaires, de crises politiques, de crash financiers, de tensions raciales, de carnages à la fusillade, de tremblements de terre dévastateurs, de volcans en éruption, d’incendies imparables, de cyclones sans précédent, etc. Signe des temps… mais je ne joue pas le jeu, et je vous invite à faire de même.

Si vous pensez que vos pensées et vos émotions ont un effet sur votre monde, dès lors que vous réagissez à ces événements externes par des émotions de survie, vous leur accordez plus d’importance que nécessaire, et, en vous concentrant sur ces événements totalement hors de votre contrôle, vous leur abandonnez votre pouvoir. Chaque fois que vous réagissez par la peur et l’anxiété, la peur et l’anxiété étant des émotions et les émotions de l’énergie, celles-ci ne servent qu’à alimenter votre prochain moment de tension. Ce que nous devons apprendre à faire dans ces moments critiques, c’est de rester immobile, de devenir nous-mêmes l’œil du cyclone. L’œil d’un cyclone est un lieu de calme, autour duquel tournoie la tempête. Nous devenons cet œil quand nous nous retirons du chaos pour rejoindre le moment présent. Après tout, n’est-ce pas la raison pour laquelle nous nous entraînons autant : parce que c’est dans le moment présent éternel que toute création est engendrée. C’est en régulant les émotions internes indépendamment des conditions extérieures, que nous pouvons commencer à maîtriser notre environnement.

L’homme est en proie à une poussée et une attraction par lesquelles la conscience collective ne cesse de grandir et veut évoluer, mais les anciennes façons d’être et les modes de conscience dépassés luttent pour s’accrocher au monde du connu. Selon l’objectif à travers lequel vous voyez cette idée, ces luttes peuvent aller des structures de pouvoir du monde jusqu’à nos egos individuels. Plus l’on réagit au monde extérieur, plus l’on se polarise sur des problèmes à forte charge affective, plus l’on cultive les problèmes parce que c’est notre énergie qui les maintient en vie. Multipliez cela par un million ou un milliard, et il devient alors évident que les choses semblent se détériorer. Plus votre réaction émotive aux événements extérieurs est forte, plus vous déplacerez votre énergie dans la direction inverse de la création, l’énergie créative même que vous pourriez utiliser pour créer une vie meilleure, guérir votre corps ou canaliser votre énergie dans une nouvelle expérience, pour ne donner que quelques exemples.

Si nous devons effectivement être conscients et vigilants des injustices de notre monde, je vous encourage de temps en temps à vous déconnecter des actualités, et, si vous êtes aveuglé par les tragédies et la négativité qui dominent le flux des informations que l’on peut lire sur les réseaux sociaux, un conseil, déconnectez-vous en de temps en temps également. Si vous ne voulez pas vous déconnecter complètement, alors soyez une force de lumière et d’amour dans ces rapports sociaux. Mieux encore, dans votre vie de tous les jours, accomplissez un acte de gentillesse au hasard pour un étranger, appelez quelqu’un à qui vous n’avez pas parlé depuis longtemps, pardonnez à quelqu’un ou pardonnez-vous pour quelque chose qui vous hante. Le moins que vous puissiez faire, c’est d’être clément et gentil à votre propre égard et à l’égard de ceux qui vous entourent, car tout le monde connaît des périodes de crise.

Et surtout n’oubliez pas : la peur et l’anxiété sont le fruit de l’anticipation d’événements qui n’ont pas encore eu lieu et, comme nous le savons, nous sommes les créateurs de notre réalité. Si vous vous apercevez que vous êtes en train de vous tourner dans votre esprit vers un avenir inconnu ou que vous regrettez le passé, revenez au moment présent. Pourquoi ? Parce que lorsque vous changez d’énergie dans le moment présent, vous changez votre avenir. C’est le meilleur exemple de changement : changez le choix que vous faites dans un monde qui semble être en train de s’effondrer.

Il est humain de réagir à ces événements mondiaux, mais, si vous le faites, ne vous-y attardez pas. Passez à autre chose. N’en parlez pas, ne leur consacrez pas d’énergie, ne leur donnez pas vie, au lieu de cela, transformez-les. Ne les propagez pas, car lorsque vous commencez à raconter des histoires sur les événements, vous les nourrissez.

Ce n’est pas le moment de vous rabougrir. Au contraire, l’heure est venue de se développer dans l’amour car après tout, c’est l’amour qui nous permet de conquérir la peur.

Source : Dr Joe Dispenza – http://www.drjoedispenza.com/blog/mastery/staying-calm-in-the-eye-of-the-storm/

Fermer le menu
×
×

Panier

La newsletter de Quantum Way

Recevez directement nos articles de blog, ainsi que nos annonces d’événements, de nouveaux produits et de promotions