[language-switcher]

Le site du développement personnel et de la psychologie pour tous, professionnels et passionnés

Partie II. S’éveiller dans le rêve du rêve : pourquoi nous apprenons à rêver à lucidement – Article du Dr Joe Dispenza

Article du Dr Joe Dispenza

Quand la plupart des gens se réveillent le matin, ils ne se souviennent pas de leurs rêves, car ils vont droit à la liste de tout ce qu’ils doivent faire ce jour-là. Ils grimpent immédiatement du delta, qui est l’état du sommeil profond, pour aller tout en haut des ondes cérébrales au bêta, qui nous permet de penser et d’effectuer nos tâches quotidiennes. Lors de ce processus, ils n’ont pas le temps de faire une transition lente et de grimper graduellement l’échelle de la conscience pour passer du delta, au bêta en passant par le thêta et l’alpha. Je voulais donner à nos stagiaires suffisamment de temps pour s’attarder dans les états subconscients de l’alpha et du thêta afin qu’ils puissent commencer à éveiller les circuits et les neurotransmetteurs responsables du souvenir des rêves. Nous cultivons ces compétences pour deux raisons principales :

La première est que, si l’on a une profonde expérience intérieure lucide – parce que l’expérience enrichit le cerveau, et le produit final d’une expérience est une émotion, et que les émotions conditionnent chimiquement le corps – plus le rêve est réel, plus vous pensez que l’événement a déjà eu lieu, et donc plus vous vous sentirez comme si votre rêve s’était déjà produit. Puisque le corps ne fait pas la différence entre une expérience et une pensée, vous pouvez littéralement changer votre biologie, vos neuro-circuits, votre chimie, vos hormones et vos gènes simplement en éprouvant un événement intérieur. La science nous dit que l’environnement signale le gène. Ainsi, si un rêve (votre expérience intérieure) semble aussi réel, voire plus réel que toute expérience extérieure vécue dans votre environnement, vous allez pouvoir signaler de nouveaux gènes de manière nouvelle et littéralement guérir d’une maladie. Lorsque l’on vit dans ses rêves à ce point, il est logique d’avoir déjà vécu cette réalité. (C’est à ce moment-là que la vie devient fascinante, car ont vit alors moins dans le manque ou la séparation et davantage dans la croyance et la connaissance.)

La deuxième raison de cultiver l’art du rêve lucide est que, si vous pouvez commencer à vous réveiller dans votre rêve, quand vient l’heure, pendant une méditation, de rêver votre avenir, vous rêverez avec plus d’adresse et plus en détail, et vos rêves (c’est-à-dire, les rêves de votre avenir) seront réels pour vous. Somme toute, vous deviendrez plus adroit pour créer et diriger consciemment vos rêves dans votre subconscient.

Imaginez vivre littéralement dans cet avenir : cela changerait bien entendu votre cerveau et votre corps à un degré équivalent à ce rêve, car il semblerait que ce changement se soit déjà produit. En dirigeant consciemment vos rêves, la magie commence à devenir réalité.

Comment commencer à rêver lucidement

Les tribus aborigènes d’Australie croient que le monde des rêves est le monde réel et que notre réalité physique appartient monde des rêves. Lorsque nous commençons à habiter nos rêves dans un état plus lucide, cette réalité monopolise davantage d’attention et de conscience et donc plus d’énergie. Ensuite, notre réalité tridimensionnelle au jour le jour commence à ressembler davantage au rêve réel car nous sommes plus conscients dans le monde des rêves que dans le « vrai » monde tridimensionnel. Imaginez que vos rêves sont si réels qu’ils semblent plus réels que la réalité dans laquelle vous vivez : ceci n’est qu’un pas de plus vers la suppression d’une autre voile de l’illusion que cette réalité tridimensionnelle est le rêve dans lequel nous sommes coincé. Peut-être s’agit-il d’un rêve à l’intérieur d’un rêve à l’intérieur d’un rêve, et chaque fois que nous nous réveillons d’un rêve, nous sommes plus conscients et sensibles à la réalité dans le rêve suivant que dans la réalité tridimensionnelle actuelle.

Pendant que vous réfléchissez à cette énigme, voici quelques façons de commencer à vous entraîner à rêver lucidement :

  • Entraînez-vous à autoriser votre corps de se détendre de plus en plus profondément, mais gardez votre esprit éveillé aussi longtemps que possible. Avant de dériver, suggérez-vous à vous-même (puisque la porte à l’esprit subconscient est ouverte) que vous vous souvenez de vos rêves.
  • Observez le kaléidoscope avant d’aller vous coucher, et lorsque vous vous couchez pour vous endormir, concentrez votre attention et votre conscience sur votre glande pinéale jusqu’à ce que vous vous endormiez.
  • Définissez une certaine heure de réveil entre 1 heure et 4 heures du matin. Lorsque ce réveil intérieur sonne, regardez le kaléidoscope ou le film de votre esprit pendant une courte période, puis retourner vous coucher.
  • Lorsque vous vous réveillez, prenez note de vos rêves.

En avez-vous vraiment envie ?

Beaucoup disent vouloir le mystique et l’inconnu, mais au final, ils préfèrent leur confort et leur sommeil. Je voulais initier nos stagiaires à une nouvelle connaissance en les faisant s’attarder à la porte entre deux mondes du rêve. Si nous ne pratiquerons pas la méditation en position allongée de ce genre à chaque événement, c’est qu’en fait tout le travail que nous avons fait dans le cadre des méditations au sujet de la glande pinéale (et en stimulant les métabolites de mélatonine) était une préparation à la méditation en position allongée que nous avons pratiquée lors de notre stage avancé à Cabo San Lucas. J’ai pris un risque en enseignant le rêve lucide lors de cette formation, mais j’estime qu’il est clair que les résultats et les récompenses en valaient la peine.

Je comprends tout à fait que vous puissiez ne pas vouloir vous réveiller au milieu de la nuit. Parfois, cependant, si vous voulez vraiment vivre une expérience mystique, vous devez la poursuivre avec un désir plus prononcé que votre désir de rester endormi. Pourquoi ? Parce que la vérité scientifique est que c’est le meilleur moment pour vivre une expérience mystique. Il s’agit effectivement du moment où nos niveaux de mélatonine, qui peut ensuite se transformer en métabolites très puissants pour créer une expérience interdimensionnelle, sont à leur pic dans le cerveau. Vous pouvez sous informer davantage à ce sujet en lisant le chapitre 12 de mon nouveau livre, Devenir super-conscient : Transformer sa vie et accéder à l’extra-ordinaire ?

Source : Dr Joe Dispenza – http://www.drjoedispenza.com/blog/meditation/part-i-awakening-in-the-dream-from-the-dream-dreamtime/

Connaissez-vous le rendez-vous mensuel de Dr Joe, Dr Joe Live ?

C’est en général le dernier jeudi de chaque mois. Une heure d’échanges avec Joe Dispenza, de la théorie, des témoignages et la possibilité de poser vos questions en direct si vous parlez anglais ou en français via notre équipe.