Se libérer des schémas émotionnels sclérosants grâce à l’EFT

Se libérer des schémas émotionnels sclérosants grâce à l’EFT

Contrairement à ce que les scientifiques ont longtemps pensé, les apprentissages émotionnels profonds peuvent être modifiés même en cas d’expérience émotionnelle très forte. C’est ce que proposent les nouvelles thérapies énergétiques comme l’EFT (Emotional Freedom Technique), une technique de libération émotionnelle.

Les tapotements digitaux utilisés dans l’EFT sollicitent des points d’acupuncture dont la stimulation permet de réduire l’activité de l’amygdale et une partie du système limbique qui traite les émotions positives et négatives et les informations liées à la perception de menaces. Tout en tapotant ou massant ces points, le patient active mentalement un problème psychologique lié à un souvenir douloureux appelé déclencheur anxiogène.

Les croyances, modèles, émotions et comportements liés à ce souvenir douloureux peuvent être réécrits, le cerveau modifiant un apprentissage selon deux phases, l’extinction et la reconsolidation. Les thérapies classiques travaillent essentiellement sur la phase d’extinction : elles proposent un nouvel apprentissage qui se rajoute à l’ancien sans le modifier. Pas de guérison possible si l’expérience contradictoire n’est pas proposée sous forme d’évocation mentale dans la phase de reconsolidation. Le vieux schéma inhibant se dilue alors grâce au déblocage des synapses qui le maintenait enkysté.

Une fois la voie neuronale dégagée, l’accès à la partie préfrontale du cerveau et à l’hippocampe s’améliorent. Le patient cesse de vivre sa vie pris en otage par ses émotions. La production de sérotonine et autres transmetteurs associés au plaisir augmente, les gènes réducteurs de stress s’activent et les ondes cérébrales perturbées reviennent à la normale.

Objet de nombreuses études scientifiques, l’EFT a largement prouvé son efficacité dans de nombreux troubles psychologiques tels que l’anxiété, les syndromes de stress post traumatique, les phobies, les compulsions alimentaires…

Source : La formation “La science des soins énergétiques”