Physique et biophysique quantique selon Bruce Lipton

Physique et biophysique quantique selon Bruce Lipton

Héritière de la science newtonienne, la médecine conventionnelle considère le corps comme une machine réglée par des mécanismes physico-chimiques et délaisse le concept d’énergie. Or, la physique quantique a démontré que le monde matériel était gouverné par l’énergie, n’était même qu’un champ d’énergies. Porte-parole de la nouvelle biologie, Bruce Lipton montre la pertinence du concept quantique d’énergie dans le domaine de la santé et de la vie en repartant de l’idée d’Einstein que « le champ [l’énergie] est la seule chose qui gouverne la particule [matière] ».

Il est désormais reconnu que les cellules répondent à toutes les formes de champs électromagnétiques et de champs énergétiques. Parmi ces interactions, Bruce Lipton s’intéresse tout particulièrement au mécanisme de la transduction de signal. L’épigénétique a ainsi démontré que notre biologie n’était pas tant déterminée par nos gènes que par les protéines qui réagissent à des signaux de l’environnement au niveau de la membrane de la cellule. Lorsqu’un signal se lie à une protéine, celui-ci entraîne un changement de forme de la protéine et crée ainsi un comportement qui va informer le noyau de la cellule, entraînant la création de cellules différenciées (muscle, os, graisse, fonctions vitales, etc.). Ce mécanisme fondamental de la vie offre deux lectures possibles. Dans l’univers « newtonien » de la médecine allopathique, il est interprété en termes de signaux chimiques, puis de médicaments qui vont aider les patients à modifier leurs comportements. Dans l’univers de l’énergie et de la physique quantique où tout ce qui est matière est en réalité énergie et où l’énergie est appréhendée comme porteuse d’information, il a été démontré que des fréquences vibratoires très spécifiques pouvaient, à l’instar des signaux chimiques, entraîner un changement de forme et de comportement de la protéine et donc avoir un impact sur notre biologie et notre santé. Un signal à résonance vibratoire est même 100 fois plus efficace et infiniment plus rapide qu’un signal chimique.

Du fait de son prisme « newtonien » (mais aussi des intérêts des grands groupes pharmaceutiques), la médecine conventionnelle ne s’intéresse qu’au signal physico-chimique et néglige la perspective énergétique ou quantique. Appliquant les mécanismes de la mécanique quantique aux découvertes les plus récentes de la biologie et de l’épigénétique, Bruce Lipton considère dans une dimension beaucoup plus étendue la notion d’environnement biologique et propose une nouvelle approche de la vie et de la santé faisant entrer en ligne de compte les champs énergétiques, les ondes et les phénomènes d’interférence.

Source : La formation « La science des soins énergétiques ».

Fermer le menu
×
×

Panier

La newsletter de Quantum Way

Recevez directement nos articles de blog, ainsi que nos annonces d’événements, de nouveaux produits et de promotions